Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Fincantieri veut rebaptiser STX France en Chantiers de l’Atlantique





Le 9 Avril 2017, par

Le groupe Fincantieri veut montrer patte blanche auprès du gouvernement, après avoir obtenu le feu vert des autorités pour l’acquisition de STX France. Les chantiers de Saint-Nazaire pourraient ainsi retrouver leur nom originel, les Chantiers de l’Atlantique.


Ce changement de nom est de nature à rasséréner des salariés qui craignent de voir leur expérience et leur savoir-faire se diluer une fois STX absorbé par le groupe italien, présent partout dans le monde et qui emploie 19 000 personnes. Giuseppe Bono, le PDG de Fincantieri, espère pouvoir rebaptiser les chantiers, mais auparavant il lui faudra l’autorisation d’Alstom, le propriétaire actuel du nom. « Nous allons lui en faire la demande », indique-t-il au Journal du Dimanche.

L’ambition de Fincantieri est de faire de STX France l’équivalent d’un « Airbus des mers », capable de répondre à la demande de tous les segments de navire et « premier groupe mondial de la construction navale civile et militaire ». Actuellement, les chantiers de Saint-Nazaire sont d’abord et avant tout une « référence sur le marché des paquebots de croisière », souligne Bono. Ils sont capables de « construire les plus grands navires au monde que nous ne pouvons pas assembler dans nos ports en Italie ».

Fincantieri a arraché de haute lutte l’accord du gouvernement français qui, un temps, a même imaginé la nationalisation des chantiers navals. Les Chantiers de l’Atlantique ont souvent changé de main ces dernières années, vendu en 2006 au norvégien Acer Yards, qui deux ans plus tard passe lui-même  sous la bannière du coréen STX Shipbuilding. L’État conserve un droit de véto.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : stx

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook