Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Flambée des prix de l'énergie : des centaines d'entreprises à risque





Le 22 Septembre 2022, par Olivier Sancerre

Il n'y a pas que les ménages qui regardent leurs factures d'énergie avec angoisse : les entreprises aussi doivent composer avec des prix de l'électricité et du gaz qui flambent. Et pour certaines d'entre elles, le danger de faillite est réelle.


Énormes factures d'énergie

La verrerie Duralex a annoncé la fermeture de son four pendant quatre mois à partir de novembre, mettant ses salariés au chômage partiel. En cause : des factures d'énergie qui ont littéralement explosé. L'entreprise a payé l'an dernier 2 millions d'euros pour son énergie, contre 13 millions cette année, a illustré Roland Lescure, le ministre délégué de l'Industrie au micro de Sud Radio.

Dans ces conditions, c'est la survie même de plusieurs entreprises qui est en jeu. « On parle aujourd'hui de quelques dizaines d'entreprise, un peu plus de 300, qui nous alertent en disant : "là, je peux plus, il va falloir faire quelque chose" », a expliqué le ministre pour qui il existe un risque réel de décrochage en raison de la hausse vertigineuse des prix de l'énergie.

Limiter la casse

Ces entreprises, qui sont très consommatrices d'énergie ou qui n'ont pas pu renégocier leurs contrats d'électricité, sont suivies de près par Bercy. Elles peuvent « limiter la casse » en faisant appel à un fonds de soutien mis en place par le ministère. Mais les critères peuvent être un frein aux demandes d'aide, c'est pourquoi Bercy est en train de les alléger. Par ailleurs, ce fonds d'appui va être prolongé en 2023, « pour accompagner les entreprises qui en ont le plus besoin ».

En dehors des aides publiques, « le premier combat est européen », a affirmé Roland Lescure. Le marché du gaz et de l'électricité du vieux continent affiche des prix qui n'ont aucun sens, déplore-t-il. La Commission européenne s'est saisie du problème en proposant une réforme, mais qui va mettre du temps avant de se mettre en place : les entreprises devront faire sans pendant encore longtemps.



Tags : énergie

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook