Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ford condamné à verser 1,7 milliard de dollars de dommages après un accident mortel





Le 22 Août 2022, par La rédaction

La justice américaine a souvent la main lourde quand il s'agit de prononcer des dommages punitifs. Mais ceux infligés à Ford sont d'une ampleur inédite dans un accident ayant entraîné la mort d'un couple.


Le F-250 en accusation

Melvin et Voncile Hill, un couple habitant en Géorgie, ont trouvé la mort dans l'habitacle de leur F-250. Après une crevaison, ce pick-up de 2,6 tonnes s'est retourné et malheureusement, le toit n'a pas tenu le choc et a écrasé les le conducteur et le passager. Les enfants du couple accusent Ford d'un défaut de conception du véhicule, en particulier du toit. Et ce n'est pas la première fois que le F-250 est visé : ce sont des dizaines d'accidents du même genre qui lui sont reprochés.

Le constructeur américain a d'ailleurs décidé de modifier la conception du toit pour renforcer cette partie du véhicule en 2017. Toutefois, durant le procès, Ford a assuré que la sécurité de l'habitacle n'était pas en cause, en produisant des études de design devant la cour. Peine perdue : la justice américaine a infligé une amende record de 1,7 milliard de dollars envers l'entreprise !

Un dossier qui poursuit Ford

La justice a assorti la sanction de dommages punitifs extrêmement élevés dont l'objectif est de sanctionner le comportement du constructeur. Les arguments de Ford n'ont donc pas été entendus, et pour éviter de payer cette amende très salée, l'entreprise va faire appel, jugeant la décision abusive. La cour d'appel sera-t-elle plus clémente envers Ford ? Cela reste à voir en tout cas cela va permettre au groupe de gagner du temps pour mettre sur pied une défense plus convaincante.

Ce n'est pas la première sanction qu'inflige la justice à Ford dans le même dossier. Il y a quelques jours, ce sont 24 millions de dollars de dommages et intérêts qui ont été demandés au constructeur et à une chaîne d'entretien automobile pour la pose d'un mauvais train de pneus. Cette affaire va décidément poursuivre Ford encore plusieurs mois.



Tags : ford

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook