Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Formation professionnelle, apprentissage, chômage : les premières mesures du gouvernement





Le 6 Avril 2018, par

Loin de la grogne sociale et de la grève à la SNCF, le gouvernement continue d'avancer sur des chantiers prioritaires. C'est le cas de la formation professionnelle, de l'apprentissage et du chômage.


Les grandes lignes de ce texte qui réforme en profondeur ces trois domaines ont été dévoilées ce vendredi 6 avril par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. La loi doit être présentée d'ici la fin du mois au conseil des ministres, pour un vote cet été à l'Assemblée. Les premières dispositions devront entrer en vigueur dès janvier prochain. Une réforme à fond de train donc, qui ne fait pas les affaires des partenaires sociaux : sur la formation professionnelle comme sur le chômage ou l'apprentissage, la gestion de ces trois domaines sont la chasse gardée du paritarisme. Or, l'État entend bien s'immiscer dans cette gestion, en particulier au niveau des finances.

Ainsi, une nouvelle instance, France Compétences, va prendre en charge la formation professionnelle. Elle sera composée de représentants des partenaires sociaux, mais aussi de l'État et des régions. Ces dernières étant le principal pourvoyeur de fonds des centres de formation des apprentis, qui seront par ailleurs financés en fonction du nombre d'apprentis qu'ils accueillent et forment. C'en sera terminé de la logique de guichet administré des régions. Le texte met aussi en place l'assurance chômage pour les démissionnaires et les indépendants, une promesse du candidat Macron.

Le texte va plus loin que ce qu'en avaient décidé les partenaires sociaux en matière d'indemnisation pour les démissionnaires et les indépendants. Et ça n'est pas tout. Des dispositions concernant l'égalité entre hommes et femmes au travail, des travailleurs détachés, ainsi que sur l'insertion professionnelle des personnes handicapées sont également prévues. De quoi améliorer l'adéquation entre les besoins des entreprises et la main d'œuvre qualifiée dont elles ont besoin, espère la ministre du Travail et le gouvernement. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook