Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

François Michelin s’éteint à 88 ans





Le 30 Avril 2015, par

C’est un grand capitaine de l’industrie française qui s’en est allé. François Michelin, ex-dirigeant du groupe du même nom, s’est éteint à l’âge de 88 ans. Ils avait dirigé le groupe clermontois pendant 44 ans.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Sous sa coupe, Michelin est passé du statut de l’entreprise familiale à celui de numéro 1 mondial du pneumatique. Pour François Hollande, François Michelin était « un des plus grands industriels de l'après-guerre », un « patron atypique inspiré des valeurs sociales et chrétiennes », a ajouté François Fillon.

François Michelin a hérité en 1955 du groupe fondé par son grand-père et son oncle en 1889 à Clermont-Ferrand. Patron « social » aux inébranlables convictions catholiques, il se montrait aussi très discret, cultivant le goût du silence. En termes industriel, il a poussé Michelin à embrasser l’industrialisation et à s’ouvrir à l’international. Le groupe achète Uniroyal Goodrich aux États-Unis en 1989, l’année où l’entreprise devient numéro 1 mondial.

François Michelin a passé la main en 1999 à son fils, Edouard, qui déclara à l’époque : « Il est des hommes qui marquent leur temps, durablement, M. Michelin, mon père, est des ceux-ci ». Michelin compte aujourd’hui 111 000 employés répartis entre 18 pays et 70 sites. L’entreprise produit 176 millions de pneus.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : michelin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook