Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

François de Rugy pour le retour de la prime aux voitures hybrides rechargeables





Le 8 Octobre 2018, par

Le bonus à l'achat d'un véhicule hybride rechargeable, supprimé depuis le 1er janvier 2018, pourrait faire son retour. François de Rugy, le ministre de la Transition écologique et solidaire, est favorable à la mise en place de cette prime.


La prime « hybride » pourrait bien signer son grand retour. François de Rugy va en tout cas en discuter avec le gouvernement et les constructeurs : « il faut qu'il y ait une subvention à l'achat », a-t-il assuré dans l'émission Grand Jury RTL, Le Figaro et LCI. Cette prime d'un montant de 1 000 à 2 000 euros serait versée à l'achat d'un véhicule hybride rechargeable (moteur thermique et électrique). Le ministre de la Transition écologique ne souhaite pas en revanche que ce bonus soit plus élevé que sur les voitures uniquement électriques. Cette prime est de 6 000 euros.

En revanche, la nouvelle prime hybride doit être au même niveau, selon lui, que la prime à la conversion qui est versée pour l'achat d'un véhicule moins polluant (de 1 000 à 2 000 euros pour les foyers non imposables). « On vise zéro utilisation d'énergie fossile, c'est-à-dire zéro essence, zéro diesel dans les transports, à l'horizon 2050 », a expliqué le remplaçant de Nicolas Hulot. C'est pourquoi ce bonus ne sera pas versé aux véhicules hybrides non rechargeables (ils se chargent en roulant).

La prime sur les voitures neuves hybrides rechargeables se montait à 4 000 euros en 2015 ; elle a baissé à 1 000 euros l'an dernier, avant de disparaitre complètement en début d'année. Quant aux hybrides classiques, le bonus était de 2 000 euros jusqu'en 2015, avant de se réduire à 750 euros. Il a été supprimé le 1er janvier 2017.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook