Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Fraude fiscale : la France ajoute de nouveaux paradis fiscaux à sa liste





Le 2 Décembre 2019, par La rédaction

La France muscle sa liste des paradis fiscaux. Le ministère de l'Économie a en effet ajouté plusieurs pays à sa liste qui dépasse celle de l'Union européenne.


Une liste plus dure que celle de l'Union européenne

Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, a annoncé dans le Journal du Dimanche que la France allait ajouter quatre nouveaux pays dans la liste des pays qui sont considérés par Paris comme des paradis fiscaux. « Avant le rapport de la Cour des comptes sur la fraude fiscale, je vous annonce que nous allons inscrire sur la liste noire des paradis fiscaux quatre nouveaux pays : Anguilla, les îles Vierges, les Bahamas et les Seychelles », a détaillé le ministre. La France estime que ces pays ne sont pas suffisamment coopératifs en matière de transparence financière.

La liste actuelle de la France comptait jusqu'à présent sept pays : Brunei, le Botswana, le Guatemala, Nauru, Niue, le Panama et les îles Marshall. Avec l'ajout de Bercy, elle comptera désormais onze pays et sera « plus dure que celle de l'Union européenne ».

Nouveau rapport de la Cour des comptes

L'Union européenne maintient sa propre liste des paradis fiscaux, qui compte actuellement huit pays et territoires : Guam, Fidji, Samoa, les Samoa américaines, Trinité-et-Tobago, les Îles vierges américaines, Oman et le Vanuatu. Une liste créée en décembre 2017 et qui a récemment été raccourcie : les Émirats arabes unis, l’Albanie, le Costa Rica, la Serbie, la Suisse et Maurice ont été sortis de cette liste car ces pays respectaient leurs engagements.

C'est lundi 2 décembre que la Cour des comptes va publier son rapport sur la fraude fiscale. Depuis le début de l'année, Bercy a recouvré 5,6 milliards d'euros de fraude, ce qui représente 40% de recettes supplémentaires par rapport à la même période de l'an dernier. La loi relative à la lutte contre la fraude fiscale a été promulguée en octobre 2018.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook