Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Free lance une offre de location de smartphone avec option d'achat





Le 7 Juillet 2021, par Olivier Sancerre

Free Mobile veut s'adresser aux clients des offres subventionnées de ses concurrents avec un système de location à option d'achat. Avec Free Flex, il n'y a pas de subvention mais un prêt à taux zéro, assorti d'un forfait sans engagement.


Pas de subvention chez Free

Xavier Niel, le patron de l'opérateur qui bouscule le paysage de la téléphonie depuis 2012, a toujours refusé le modèle de la subvention des smartphones, une pratique qu'il estime être un crédit déguisé à la consommation. Free Flex, la nouvelle formule annoncée mardi 6 juillet, reprend l'idée d'une location de l'appareil, assortie d'une option d'achat à la fin de l'engagement. Le tout s'accompagne de la souscription au forfait mobile classique de Free, sans engagement celui-là. Il est ainsi possible d'arrêter le forfait tout en continuant de verser des mensualités pour le smartphone.

Un exemple pour y voir plus clair : pour un iPhone 12, le client doit verser au départ la somme de 259 euros. Puis, chaque mois, il paie 20 euros pendant 24 mois. À la fin de la période de location, il a la possibilité de verser 100 euros pour acquérir définitivement le smartphone. Cela revient à payer un total de 839 euros, le prix classique de l'iPhone 12 chez Free (Apple le commercialise 909 euros). L'option d'achat, c'est la véritable nouveauté de cette formule, l'opérateur proposant déjà des locations longue durée.

Le forfait sans engagement reste la norme

D'autres opérateurs proposent eux aussi des offres de location, mais il s'agit d'un achat ferme : chez Free, il est toujours possible de restituer le smartphone. Si le client décide de le retourner, Free s'engage à le recycler ou à le reconditionner. Et s'il veut acheter l'appareil avant l'échéance, l'opérateur peut lui proposer de régler les mensualités restantes pour l'acquérir définitivement. 

Dans un deuxième temps, Free Mobile pourrait également allonger la durée de la location à 36 mois et commercialiser une assurance pour le smartphone. Free Mobile souhaite ici s'adresser à ces 25% du marché qui utilisent la subvention des mobiles, et qui représentent 75% du chiffre d'affaires du secteur. 



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook