Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Gare à la pénurie de bières et de sodas !





Le 1 Juillet 2018, par

C’est le cauchemar de tous les amateurs de bière, encore plus en été et pendant la coupe du monde de football : une pénurie à l’échelle européenne de gaz de monoxyde pourrait réduire la production de bière et de soda !


Le gaz de monoxyde, c’est le composant essentiel qui donne aux boissons toutes leurs bulles. Sans ce gaz carbonique, les bières et les sodas n’auraient plus du tout ce petit goût pétillant. La pénurie de dioxyde de carbone industriel a commencé à frapper plusieurs pays, dont le Royaume-Uni où un des plus importants fournisseurs, Booker, a décidé de limiter les produits fournis aux grossistes : dix caisses de bières et cinq de cidre ou de boissons sans alcool. Coca-Cola aussi rencontre des difficultés d’approvisionnement outre-Manche, mais le groupe assure que cela n’aura pas d’impact sur ses livraisons.

Difficultés aussi aux Pays-Bas, où Heineken tente de répondre à la demande en réquisitionnant du gaz carbonique partout en Europe. Que se passe-t-il ? Selon la revue spécialisée Gas World, plusieurs phénomènes sont entrés en conjonction : d’une part, l’entretien programmé des usines dans toute l’Europe du Nord ; d’autre part, la baisse du marché de production de l’ammoniac, qui est un des éléments dont est dérivé le dioxyde de carbone industriel. 

Les industriels pensaient pouvoir lancer leurs travaux d’entretien après avoir servi les agriculteurs en engrais à base d’ammoniac au printemps. C’était sans compter les températures estivales qui ont frappé l’Europe dès le mois de mai, augmentant ainsi la demande en boissons gazeuses. Du côté des fournisseurs comme Air Liquide en France, on assure travailler à plein temps pour répondre aux besoins de l’industrie. Quand les usines d’ammoniac seront relancées, la situation retrouvera son cours normal.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook