Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Grèce contre Bruxelles : des négociations toujours difficiles





Le 30 Mars 2015, par

La tension est remontée d’un cran entre Bruxelles et Athènes. Les propositions de la Grèce seraient trop floues et les prêteurs internationaux (BCE, FMI et Commission européenne) ne sont pas prêts à signer un chèque en blanc.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Les négociations qui ont eu lieu tout au long du week-end ont été difficiles. La Grèce joue pourtant une grande part de son avenir puisque de ces discussions doit aboutir le versement de 7,2 milliards d’euros… Malgré l’enjeu colossal (si la Grèce n’obtient pas cet argent, elle pourrait se retrouver en défaut de paiement dès le 9 avril), les propositions du pays sont toujours âprement discutées.

D’ailleurs, la possibilité d’un accord ce lundi 30 mars est pratiquement nul, même si la volonté est là de vouloir arrondir les angles, des deux côtés. Les créanciers veulent des propositions claires et chiffrées, Athènes ne leur offre que des mesures floues. À Bruxelles, on voudrait que la Grèce s’engage sur des réformes crédibles (sur l’âge de la retraite, les privatisations), tandis que le gouvernement Tsipras propose de s’attaquer à l’évasion fiscale, sans vouloir injecter de nouvelles mesures de récession.

Il est donc possible que la Grèce soit dans l’obligation de revoir sa copie pour la rendre un peu plus tard, et pas ce lundi comme espéré. Le pays disposerait de liquidités jusqu’à mi avril pour faire face à ses responsabilités. Ensuite, c’est le grand saut…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : europe, grèce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook