Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Gros investissement de Leclerc pour résister à la crise





Le 2 Octobre 2014, par

Leclerc va investir 1,2 milliard d'euros d'ici la fin de l'année prochaine afin d'améliorer son système Drive, rénover ses hypermarchés et son outil logistique.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Michel-Edouard Leclerc, le PDG de l'enseigne, n'a pas l'habitude de mâcher ses mots. À Ouest-France, il observe que « nous sommes entrés dans le dur de la crise. Le marché, toutes enseignes confondues, est devenu négatif en juillet. Août n'a pas été bon non plus et septembre a confirmé la baisse ». La crise, le chômage, des salaires qui stagnent tout comme le pouvoir d'achat ne plaident pas en faveur de dépenses inconsidérées dans les supermarchés, et Leclerc en souffre également. Si l'on rajoute à cela les risques de déflation qui pèsent en Europe et la guerre des prix induite par une concurrence accrue, le secteur de la grande distribution souffre.
 
C'est pourquoi il faut investir, assure Michel-Edouard Leclerc. « C'est un investissement d'adaptation à la crise (...) Il faut faire des gains logistiques, développer encore le drive et nos magasins spécialisés tout en attirant les clients dans les hypermarchés ». Avec 20,2% du marché, l'enseigne talonne son concurrent Carrefour (20,7%), qui en rachetant Dia, va approcher des 22%. L'investissement de Leclerc va se traduire par l'implantation d'une centaine de Drive en France d'ici la fin 2015 (le groupe en détient déjà 528). Ce système de points de retrait rapide des commandes passées sur internet gagne en popularité, et les différentes enseignes comptent bien surfer sur la vague.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook