Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hausse de l'absentéisme dans le secteur privé depuis 2010





Le 22 Novembre 2017, par

Le secteur privé est malade de ses arrêts de travail. C'est du moins ce que l'on peut penser du portrait dressé par une étude de Malakoff Médéric sur l'absentéisme pour cause de maladie.


Cette étude, qui porte sur la période allant d'octobre 2016 à juin 2017, montre que l'an dernier, 34,1% des salariés du privé ont eu au moins un arrêt de travail pour des raisons de maladie. Le chiffre a augmenté de deux points depuis 2010 (il est cependant stable depuis 2013). Le nombre moyen de jours d'absence pour les salariés ayant eu au moins un arrêt maladie s'établit à 35,5, un chiffre en progression constante depuis 2010 (33,2 jours).

Selon les secteurs et les catégorie socio-professionnelle, le nombre moyen de jours d'absence diffèrent. Les secteurs d'activité les plus touchés sont l'industrie/BTP et la santé : la proportion de salariés ayant eu au moins une absence pour maladie est de respectivement 38,9% et 38,5%. Viennent ensuite le commerce (30,8%) et les services (30,4%). Ce sont les ouvriers qui sont les plus susceptibles d'être absents pour cause d'arrêt maladie (40,7%), puis les agent de maîtrise et technicien avec 36,2%.

Les femmes s'arrêtent plus souvent que les hommes, relève l'étude, en particulier dans la tranche des 30-39 ans pour des raisons de grossesse. Il y a aussi ces outils et ces méthodes de travail qui ont été pensés pour les hommes. La taille de l'entreprise compte elle aussi : on s'arrête moins souvent dans les TPE de moins de 10 salariés (28,5%) que dans les grands groupes (36%).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : travail

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook