Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hausse programmée du prix du tabac le 1er juillet





Le 10 Juin 2018, par

Le prix du tabac va une fois de plus évoluer à compter du 1er juillet. Il s'agit de hausses modérées sur les cigarettes les moins chères du marché.


L'arrêté date du 7 juin et il a été publié ce samedi dans le Journal officiel. Les marques qui avaient échappé à la dernière augmentation des tarifs du 1er mai ne sont cette fois pas pouvoir y couper : la hausse du 1er juillet va les concerner. Cela va toucher les paquets restés à 7,50 euros : ils seront vendus entre 7,70 et 7,80 euros. Ainsi, le paquet de Benson and Hedges Original Red va passer à 7,80 euros, soit 0,30 centimes de plus qu'auparavant. Le paquet de Winston Connect va coûter 7,70 euros (+10 centimes).

Pour les cigarettes dont le prix avait précédemment augmenté, les tarifs ne bougeront pas en général. Ce sera le cas du paquet de Marlboro Red, commercialisé 8 euros depuis le mois de mars, et qui en restera là pour le moment. Ces hausses (c'est la quatrième depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron à l'Élysée) interviennent alors l'objectif du gouvernement est d'atteindre un prix de 10 euros du paquet d'ici au mois de novembre 2020.

La hausse des prix est indéniablement un des moyens les plus efficaces pour faire reculer la tabagie. En 2017, la France a enregistré un million de fumeurs en moins, a rappelé Agnès Buzyn, la ministre de la Santé. Elle s'est également réjouie de voir que la baisse du nombre de fumeurs touchait pour la première fois en 18 ans les populations les plus défavorisées : les paquets toujours plus chers deviennent inabordables pour cette clientèle.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tabac


1.Posté par sansfrontieres le 10/06/2018 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous ceux qui n'ont plus les moyens s'offre des cigarettes de contrebande .On en trouve partout . L'état se sert juste de ce prétexte pour augmenter ses rentrées d'argent

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook