Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hôtellerie : éprouvante année 2016





Le 20 Septembre 2016, par

Le secteur de l'hôtellerie fait grise mine. 2016 pourrait être une « annus horribilis » pour cette activité économique très importante en France, prévient le cabinet KMPG.


Dans une étude publiée ce mardi 20 septembre, KMPG souligne les difficultés du secteur hôtelier français. La conjoncture est mauvaise : il y a évidemment les attentats et la menace terroriste. Les attaques parisiennes en fin d'année dernière, puis celle de Nice le 14 juillet ont plongé le pays dans le doute

Mais il ne faut pas non plus oublier les conflits sociaux qui ont émaillé le printemps autour de la loi Travail ont aussi contribué à dégrader l'image de marque du pays. Et à repousser les touristes vers d'autres contrées plus accueillantes. Il faut également ajouter à cela la concurrence de plus en plus rude des services en ligne comme Airbnb ou encore les annonces Leboncoin.

Cette conjonction devrait réduire le chiffre d'affaires du secteur de 10% pour cette année… et pire encore, de 10% à 15% dans l'hôtellerie haut de gamme. La clientèle touristique internationale représente le gros de la clientèle dans les hôtels de luxe et les palaces, or ce sont ces touristes qui craignent le plus la menace terroriste. Le taux d'occupation dans les palaces parisiens et sur la Côte d'Azur a dégringolé jusqu'à -40% pour le mois d'août !


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tourisme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook