Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Il n'y aura pas de fusion entre TF1 et M6





Le 19 Septembre 2022, par François Lapierre

Le mariage entre TF1 et M6 a échoué. Les deux groupes ont annoncé, après dix huit mois de négociations et de discussions avec l'Autorité de la concurrence, que le jeu n'en valait pas la chandelle.


Abandon du projet de fusion des deux groupes

Les groupes TF1 et M6 ne convoleront pas en justes noces. En fin de semaine dernière, ils ont en effet annoncé que leur projet de fusion annoncé en mai 2021 était abandonné. La décision d'arrêter les frais est intervenue « après l’audition des parties par le collège de l’Autorité de la concurrence, les 5 et 6 septembre », expliquent Bouygues (TF1) et RTL Group (M6) dans leur communiqué. Les compromis proposés n'ont pas rassuré tous ceux qui craignaient une trop grande concentration dans certains secteurs économiques.

L'entité formée par les deux groupes pèsent, ou pesaient, en effet très lourd : 40% de l'audience de la télévision, 71% de la publicité audiovisuelle, 40% de la production TV… Des risques d'abus de position dominante que TF1 et M6 voulaient limiter en séparant les régies publicitaires, et en cédant des chaînes de la TNT. Ainsi, TFX et 6ter auraient dû être rachetées par le groupe Altice.

L'Autorité de la concurrence pas convaincue

Si la décision de l'Autorité de la concurrence devait être annoncée le mois prochain, ses conclusions ne faisaient plus vraiment de doute. Le feu vert était donc très loin d'être acquis. Une des solutions aurait été de céder soit la chaîne TF1, soit la chaîne M6, mais le projet n'aurait alors plus eu « aucune logique industrielle », déplorent les deux entreprises.

Les parties regrettent que l'Autorité de la concurrence n'ait pas pris en compte « l'ampleur et la vitesse des mutations » dans le secteur de l'audiovisuel français, secoué par l'arrivée des plateformes américaines aux moyens autrement plus élevés que les acteurs français. Le projet de fusion aurait été, à leurs yeux, « une réponse appropriée aux défis » qui découlent de cette concurrence accélérée.



Tags : télévision

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook