Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ile-de-France : les prix immobiliers en hausse, les acquéreurs s’activent





Le 2 Juillet 2019, par Anton Kunin

Les prix des appartements et des maisons poursuivent leur hausse en région parisienne, sans que l’on puisse parler de surchauffe pour autant. Les taux étant historiquement bas, les transactions se multiplient, révèle le réseau immobilier Century 21.


Les prix des maisons stagnent, les acquéreurs se les arrachent

Après avoir fléchi entre la mi-2017 et la mi-2018, au premier semestre 2019 le nombre de transactions immobilières est reparti à la hausse en Ile-de-France. Sur les douze derniers mois, la progression a été de 8,4%, révèle le réseau immobilier Century 21. Le marché est porté notamment par les maisons (les transactions étant en hausse de 11,3% sur les douze derniers mois). Et cela se comprend : les prix au m2 augmentent très peu (+0,6% sur les douze derniers mois). Le prix moyen au m² s’établit aujourd’hui à 3 051 euros. Quant aux appartements, ils ont vu leur prix moyen au m² croître de 5,6% (pour se situer à 3 887 euros/m² en moyenne), ce qui a poussé les acquéreurs à l’achat (transactions en hausse de 5,9%).

Autre enseignement de ce bilan : que ce soit pour l’achat d’une maison ou d’un appartement, jamais le montant moyen d’une transaction n’a été aussi élevé en Ile-de-France. Il est respectivement de 337 553 euros pour une maison et de 227 519 euros pour un appartement.

En Ile-de-France, 1 acquisition sur 5 correspond à un investissement locatif

L’analyse de Century 21 nous apprend aussi que les investissements locatifs sont particulièrement nombreux ces derniers temps. Sur les douze derniers mois, leur nombre a augmenté de 38,8% (après déjà une hausse de 23,6% sur les douze mois précédents), au point qu’ils représentent désormais 21,1% des acquisitions. Parmi les acquéreurs on note d’ailleurs une forte proportion de cadres moyens (34,3%). Leur part a augmenté de 12,5% sur les douze derniers mois.

S’agissant des prix, l’Ile-de-France devient une région de plus en plus hétérogène. À titre d’exemple, un appartement dans l’Essonne s’achète en moyenne à 160 313 euros, contre 358 400 euros dans les Hauts-de-Seine, nous apprend Century 21. Et pour cause : les prix sont très hétérogènes suivant les départements. Dans les Hauts-de-Seine ils atteignent 6 371 euros/m2 en moyenne pour les maisons et 6 168 euros/m2 pour les appartements, tandis qu’en Seine-et-Marne ils sont de 2 250 euros/m2 pour les maisons et 2 776 euros/m2 pour les appartements.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook