Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immigration en France : le rapport qui bouscule les idées reçues





Le 23 Mai 2014, par

Non, l'immigration ne coûte pas si cher à la France. L'OCDE balaie quelques idées reçues sur un sujet très sensible avec une étude qui va relancer le débat.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
L'Organisation pour la coopération et le développement économiques a publié ses chiffres sur l'immigration en France et en Europe. Lu de manière abrupte, ils indiquent que l'immigration a augmenté de 7% en France en 2012, ce qui représente 242 000 entrants. En comparaison de la population totale, l'immigration en France reste à un niveau plus faible que dans la plupart des pays d'Europe.
 
Les Européens sont particulièrement bien représentés dans cette vague, qui se trouve être la plus élevée depuis des décennies. Ils ont ainsi été 100 000 ressortissants de pays européens à venir s'installer en France en 2012, une hausse de 10% qui s'explique par la migration économique.
 
L'OCDE rappelle fort à propos que loin de l'image négative que certains politiques à courte vue leur appose, les étrangers rapporte plus à la France qu'il en coûte. Et si l'accès à l'emploi était facilité, la richesse produite par les immigrés serait encore plus importante. À taux d'emploi égal, l'activité des étrangers représenterait 0,6 point de PIB supplémentaire pour le pays.
 
En 2012, les nouveaux entrants ont compté pour 0,4% de la population totale en France, contre 1,2% pour la Norvège, 0,9% en Suède, et même de 0,6% en Espagne. Parler d'immigration incontrôlée semble donc un peu fort.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur



1.Posté par Pruvost le 24/05/2014 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour ces informations. Enfin, pas de débat affectif et psychologique : des faits.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook