Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immobilier : les prix crèvent les plafonds, les transactions à leur plus haut





Le 30 Août 2019, par Anton Kunin

À la veille de la rentrée, l’activité bat son plein sur le marché immobilier. Selon l’association « Les Prix Immobiliers », qui regroupe l’essentiel des grands acteurs du marché, l’année 2019 aura été exceptionnelle et, très probablement, la meilleure des années observées jusqu’alors.


Immobilier : le nombre de transactions a progressé de 17,9%

À l’été 2019, les agents immobiliers ont eu de bonnes raisons de se frotter les mains. Sur les mois de juin, juillet et août 2019, l’activité a crû de 17,9%, annonce l’association « Les Prix Immobiliers », qui regroupe des acteurs de référence comme Capifrance, Crédit Foncier, BNP Paribas Immobilier, Sogeprom, OptimHome ou encore ArthurImmo. Il faut en effet revenir au début de l’été 2015, lorsque le marché sortait de trois années de dépression, pour retrouver un rythme de progression des ventes à deux chiffres au cœur de l’été.

Dans les régions délimitant à peu près le quart sud-ouest (Aquitaine, Centre, Languedoc-Roussillon, Limousin, Midi-Pyrénées et Poitou-Charentes) et regroupant de l’ordre de 25% des achats de logements anciens effectués par les ménages, les ventes ont progressé à un rythme annuel compris entre 10 et 15% depuis le printemps 2019.

Les prix des maisons ont progressé de 4,4% sur un an

Ce sursaut de l’activité reflète la tension qui monte sur les prix. En juillet 2019, les prix signés se sont accrus de 4,1 % sur un an, après +3,4 en mars 2019… et surtout après un ralentissement sensible pendant les 18 mois précédents. C’est sur le marché de l’ancien, et plus particulièrement sur les maisons que la hausse des prix est la plus rapide : en juillet 2019, les prix ont crû de 4,4 % sur un an, un rythme qui ne s’était pas observé depuis le printemps 2012. Mais la pression sur les prix reste contenue sur le marché des appartements, même si la hausse est maintenant un peu plus vive qu’en mars 2019 : +3,8% sur un an, contre +3,4%.

Sur le marché du neuf en revanche, le rythme de hausse des prix s’est stabilisé. En juillet 2019, la hausse était de 2,4%. Les rythme de hausse des prix des appartements s’accentue néanmoins : +2,7% en juillet 2019, contre +2,1% il y a douze mois. Les tensions sur les prix des appartements qui se sont accentuées depuis le début de l’été sont plus fortes que celles qui se constatent habituellement à cette période de l’année.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook