Immobilier : les prix toujours en hausse




Le 1 Juin 2022, par La rédaction

Les prix dans l'immobilier ont encore progressé au premier trimestre, davantage en province qu'en Ile-de-France, et plus pour les maisons que pour les appartements, selon le pointage des notaires.


Dynamisme échevelé avant la hausse des taux

Immobilier : les prix toujours en hausse
Le baromètre trimestriel établi par les notaires se base sur les ventes définitives. Il ne prend pas encore en compte la guerre en Ukraine et d'autres événements, à commencer par la flambée de l'inflation ou encore les taux qui vont augmenter à la faveur de la hausse des taux directeurs de la Banque centrale européenne qui interviendra en juillet. Malgré tout, les résultats du premier trimestre montrent une fois de plus un grand dynamisme dans le secteur immobilier.

Un dynamisme qui se traduit par une forte hausse des prix des biens immobiliers de 7,3%. Ce sont les maisons qui portent le marché avec des prix en hausse de 9,2% sur un an. Les appartements se contentent, si on peut dire, d'une augmentation de leurs prix de 4,7%. Un résultat qui confirme une tendance lourde en sortie de pandémie : les Français ont besoin d'air et d'espace après les confinements et les couvre-feux.

La province plus recherchée que la région parisienne

Dans la même logique, c'est en province que les prix ont le plus augmenté, de 9,3%, alors que la région capitale, ils ont grimpé de 2,5% « seulement ». À Paris même, le prix du mètre carré a baissé à 10.520 euros. Toutefois, l'indice Notaires-Insee relève que le volume des ventes a retrouvé un niveau proche de celui qu'il était avant la pandémie. Pour le second trimestre, les prix parisiens devraient rester stables.

Quant aux volumes des ventes cette fois, ils restent eux aussi stables avec 1.175.000 transactions réalisées au cours des douze derniers mois. C'est 2.000 de moins par rapport au dernier trimestre 2021. En revanche, la proportion de ventes dépasse désormais celle de 2019 si l'on rapporte ce nombre de transactions au stock de logements disponibles, un indice qui augmente de 1%.



Tags : immobilier