Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Industrie automobile : la Grande-Bretagne en pointe européenne





Le 22 Janvier 2014, par Aurélien Delacroix

Alors que l'industrie automobile en Grande-Bretagne était au bout du rouleau dans les années 2000 suite à la fermeture de plusieurs usines et la faillite de Rover, celle-ci connait une véritable renaissance, à tel point que le pays peut s'enorgueillir d'égaler la France en terme de production d'automobiles.


De fait, la Grande-Bretagne a produit l'an dernier 1,5 million de véhicules, autant qu'en France… Au-delà des résultats conjoncturels, l'industrie de l'automobile outre-Manche a réussi à revenir dans la course grâce à un climat des affaires jugé plus propice au Royaume-Uni. La flexibilité y est de mise pour les salariés, tandis que les constructeurs automobiles anglais, tous rachetés par des entreprises étrangères, misent volontiers sur l'export - contrairement à la France où le marché est principalement tourné vers la consommation intérieure.
 
Et cela ne concerne pas que les marques de prestige. Nissan a ainsi lancé la production d'une nouvelle version du Qashqai, un hybride entre berline et voiture tout-terrain. L'usine de Sunderland, installée là depuis 1986, produit désormais plus de 500 000 voitures à l'année - c'est plus que toute la production automobile italienne. L'usine emploie 7 000 personnes qui travaillent 24 heures sur 24 : le succès des modèles de Nissan en Europe remplit le carnet de commandes à bon rythme. 80% de la production du constructeur en Grande-Bretagne se destine à l'exportation.
 
Il en va de même pour Jaguar Land Rover, qui appartient à l'indien Tata, ou de la marque Mini (détenue par l'allemand BMW). Globalement, à l'horizon 2017, le pays devrait dépasser son record de 1972, qui était de 1,92 million de véhicules produits. Le pays se positionnerait dès lors en seconde place européenne, derrière l'Allemagne, mais devant la France et l'Espagne.
 
L'avenir doré de l'industrie automobile anglaise est cependant assombri par la perspective du pays de quitter le giron de l'Union européenne. David Cameron, premier ministre, a décidé d'un référendum sur le sujet d'ici 2017 si le parti conservateur était réélu… Une perspective qui aurait des conséquences certaines sur l'export des voitures produites au pays.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook