Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Industrie automobile : la Grande-Bretagne en pointe européenne





Le 22 Janvier 2014, par

Alors que l'industrie automobile en Grande-Bretagne était au bout du rouleau dans les années 2000 suite à la fermeture de plusieurs usines et la faillite de Rover, celle-ci connait une véritable renaissance, à tel point que le pays peut s'enorgueillir d'égaler la France en terme de production d'automobiles.


De fait, la Grande-Bretagne a produit l'an dernier 1,5 million de véhicules, autant qu'en France… Au-delà des résultats conjoncturels, l'industrie de l'automobile outre-Manche a réussi à revenir dans la course grâce à un climat des affaires jugé plus propice au Royaume-Uni. La flexibilité y est de mise pour les salariés, tandis que les constructeurs automobiles anglais, tous rachetés par des entreprises étrangères, misent volontiers sur l'export - contrairement à la France où le marché est principalement tourné vers la consommation intérieure.
 
Et cela ne concerne pas que les marques de prestige. Nissan a ainsi lancé la production d'une nouvelle version du Qashqai, un hybride entre berline et voiture tout-terrain. L'usine de Sunderland, installée là depuis 1986, produit désormais plus de 500 000 voitures à l'année - c'est plus que toute la production automobile italienne. L'usine emploie 7 000 personnes qui travaillent 24 heures sur 24 : le succès des modèles de Nissan en Europe remplit le carnet de commandes à bon rythme. 80% de la production du constructeur en Grande-Bretagne se destine à l'exportation.
 
Il en va de même pour Jaguar Land Rover, qui appartient à l'indien Tata, ou de la marque Mini (détenue par l'allemand BMW). Globalement, à l'horizon 2017, le pays devrait dépasser son record de 1972, qui était de 1,92 million de véhicules produits. Le pays se positionnerait dès lors en seconde place européenne, derrière l'Allemagne, mais devant la France et l'Espagne.
 
L'avenir doré de l'industrie automobile anglaise est cependant assombri par la perspective du pays de quitter le giron de l'Union européenne. David Cameron, premier ministre, a décidé d'un référendum sur le sujet d'ici 2017 si le parti conservateur était réélu… Une perspective qui aurait des conséquences certaines sur l'export des voitures produites au pays.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook