Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Inflation : 5,8% en juin 2022, la hausse du SMIC est confirmée





Le 13 Juillet 2022, par Paolo Garoscio

L’Insee a publié, mercredi 13 juillet 2022, les données définitives de l’inflation en France pour le mois de juin 2022. Une information attendue et qui a confirmé que le salaire minimum en France allait augmenter pour la quatrième fois en un an. Et elle va permettre de définir également la future augmentation du taux des Livrets A et LDDS.


2,01% : l’augmentation du SMIC le 1er août 2022

Pixabay/nattanan23
Pixabay/nattanan23
En confirmant le 13 juillet 2022 l’accélération de l’inflation en France au mois de juin 2022, l’Insee a confirmé que sera déclenché le mécanisme de revalorisation du SMIC. Le salaire minimum va augmenter le 1er août 2022, une hausse attendue soit à ce moment-là soit le mois suivant. L’inflation a en effet atteint 5,8% en juin 2022 sur un an, selon les données définitives, soit une hausse de 2,01% des prix par rapport au mois de mars 2022, mois qui fait référence pour le SMIC depuis la revalorisation de mai 2022.

Le déclenchement du mécanisme de hausse du SMIC sur fond d’inflation sera le troisième depuis septembre 2021, et conduira donc au 1er août 2022 à la quatrième revalorisation du SMIC en moins d’un an. Une situation rarement vue dans l’histoire du pays.

Le SMIC toujours plus élevé, quid des livrets défiscalisés ?

La revalorisation du SMIC sera de 2,01% puisqu’elle doit être équivalente à la hausse des prix dès lors qu’elle dépasse 2% par rapport au mois de référence. Cela portera le SMIC à un montant d’environ 1.678 euros par mois brut (pour un temps plein 35 heures), soit environ 1.328 euros net.

Désormais, la prochaine information majeure qu’attendent les ménages est celle concernant le taux des livrets défiscalisés, le Livret A et le Livret de Développement Durable. La Banque de France n’attendait en effet que les données définitives de l’inflation de juin 2022 pour faire ses calculs et donner ses recommandations pour le gouvernement. Les taux pourraient dépasser les 2% par an, selon les premières estimations.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook