Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Intermarché va lancer les « biscuits moches »





Le 8 Octobre 2015, par

Intermarché va renouveler cet automne une opération afin de valoriser les « produits moches », c'est à dire ces produits de consommation abîmés ou cassés. Le groupement de distributeurs indépendants va donc mettre sur ses étagères des « biscuits moches », qui s'affichent comme tel sur les paquets.


Ils ne sont peut-être pas très jolis à regarder ces biscuits, mais ils présentent « les mêmes qualités nutritionnelles et gustatives » que des biscuits normaux, assure Intermarché. Simplement, leurs formes atypiques ou un peu cassés (lors de leur transport, par exemple), font qu'ils n'ont pas leur place dans des paquets standards.

Ces biscuits, qui ont été fabriqués à l'usine des Agromousquetaires de Quimper, seront en vente du 3 au 8 novembre, au sein des 146 Intermarchés de la région parisienne. « Chaque année, des milliers de produits écartés des circuits de distribution pour des défauts de fabrication. Bénéficiant de son statut unique de producteur-commerçant, Intermarché a donc décidé d'agir en amont pour lutter contre le gaspillage alimentaire », explique le groupement dans un communiqué.

Ce n'est pas une première pour Intermarché. Au printemps dernier, le réseau de distributeurs avait fait la promotion des « Gueules cassées », des fruits et légumes aux formes non conventionnelles. Gros succès pour cette opération, aussi bien en termes de ventes que d'image pour le groupe, qui l'a reconduit avec des camemberts et des céréales. Les « Gueules cassées » seront d'ailleurs de retour dans les rayons du 15 au 17 octobre à Paris, à l'occasion de la ournée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook