Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Iran : feu vert des États-Unis à une vente d’avions Airbus





Le 22 Novembre 2016, par Aurélien Delacroix

Airbus a obtenu le feu vert indispensable des autorités américaines pour vendre ses appareils en Iran. La licence du Bureau des contrôle des avoirs étrangers du Trésor américain a accordé cette autorisation en début de semaine.


Airbus a de gros projets en Iran. L’avionneur européen est en discussion avec la compagnie aérienne Iran Air pour un contrat portant sur 106 avions. Airbus a bien voulu confirmer le feu vert américaine, mais pas le nombre d’avions. L’entreprise, dont moins de 10% des composants des produits concernés proviennent des états-Unis, est en effet dans l’obligation d’obtenir une licence de Washington. 

Boeing a également des projets pour l’Iran, depuis la levée des sanctions internationales suite à l’accord international signé en 2015 concernant le nucléaire iranien. Or, cette levée des embargos — en particulier ceux touchant l’aviation civile — pourrait être remis en cause par la future administration Trump.

Le président-élu a affirmé à plusieurs reprises qu’il entendait remettre en cause l’accord iranien, entrainant potentiellement l’arrêt du contrat avec Iran Air. Ce serait un coup dur pour Airbus : l’État iranien avait fait miroiter une commande de 118 avions pour un montant pouvant aller jusqu’à 27 milliards de dollars.



Tags : airbus

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook