Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Jeux Olympiques : un coup de boost pour la croissance française ?





Le 10 Juillet 2024, par Paolo Garoscio

Les Jeux Olympiques de 2024 à Paris restent incertains quant à leurs retombées économiques potentielles. Selon les prévisions de l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), cet événement devrait avoir des effets positifs sur la croissance économique de la France, en particulier au troisième trimestre de l'année 2024. Une analyse qui tranche avec d’autres, déjà publiées, qui estimaient l’effet des JO quasiment nul.


Les JO pourraient booster la croissance du troisième trimestre 2024

L'INSEE prévoit que le PIB français augmentera de 0,5% au troisième trimestre de 2024, grâce en grande partie aux Jeux olympiques de Paris 2024 qui se déroulent, justement, durant l’été. L’effet d’aubaine des JO, selon l’Insee, serait alors lié à deux sources de revenus majeures :
    • La vente de billets : Les recettes générées par la vente de billets devraient atteindre 1,2 milliard d'euros, contribuant ainsi à 0,15 point de PIB.
    • Les droits de diffusion : Estimés à 750 millions d'euros, ces droits devraient ajouter 0,1 point au PIB.

Ces prévisions incluent les recettes des ventes de billets aux spectateurs étrangers, ce qui renforcera les exportations de services. Un tiers des billets vendus devrait en effet être acquis par des visiteurs internationaux, augmentant ainsi les revenus d'exportation de la France.

Quels secteurs en profiteront le plus ?

Le secteur de la construction a déjà bénéficié des préparatifs liés aux JO. Entre 2020 et 2023, la construction des infrastructures nécessaires pour les Jeux a généré une activité économique supplémentaire de deux milliards d'euros. Cependant, en 2024, cette contribution devrait diminuer, avec une réduction des emplois équivalents temps plein dans ce secteur.

L'accueil des JO stimulera sans surprise le secteur de l'hébergement et de la restauration. Selon les prévisions de l’Insee du 9 juillet 2024, la consommation dans ce secteur pourrait augmenter de 0,6 point au troisième trimestre de 2024. Une augmentation principalement due à l'afflux de touristes et à l'augmentation des liaisons aériennes internationales, notamment en provenance d'Asie.

Les transports publics en Île-de-France devraient voir une hausse de fréquentation durant les JO, avec une augmentation de 15% de l'offre prévue par Île-de-France Mobilités. La SNCF mettra également en vente 400.000 places supplémentaires pour les trajets longue distance, afin de répondre à la demande en hausse.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook