Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

John Elkann (Président de Fiat) rassure : « Mon bureau reste à Turin »





Le 30 Janvier 2014, par

La nouvelle entité fondée en ce début d’année 2014 dans le secteur automobile après le rachat de Chrysler par Fiat a fait courir bien des rumeurs. Et après l’annonce d’un siège fiscal à Londres et d’un siège légal à Amsterdam, le risque de ne plus voir de dirigeant dans la ville historique de Fiat, Turin, où se trouve le bâtiment du Lingotto, était grand. Mais le Directeur Général de Fiat n’a aucune intention de partir.


cc/flickr/Governo de minas gerais
cc/flickr/Governo de minas gerais
Le nouveau géant des automobiles s’appelle désormais Fiat Chrysler Automobiles (FCA). Une entité mondiale avec des sièges répartis entre l’Europe et les Etats-Unis, sans compter les divers sièges locaux. Mais le Lingotto restera finalement au centre de la chose, en tout cas pour le président John Elkann.

« Mon bureau est celui-ci, celui où mon grand-père a vécu les 5 dernières années de sa vie, et ne bougera pas. Il restera ici, au Lingotto » confie John Elkann au journal italien La Stampa qui l’a interrogé sur l’avenir de Fiat maintenant que la fusion avec Chrysler a été complétée.

La décision de rester à Turin est à la fois sentimentale, le bureau était celui de son grand-père, familiale, toute sa famille habite Turin et il n’est pas question de les faire déménager, mais également stratégique pour l’avenir de la marque en Italie.

Fiat a en effet misé gros sur le développement du projet « Premium » qui consiste à viser le secteur haut de gamme. Notamment avec Maserati qui a doublé ses ventes et rencontre un franc succès. Mais surtout, c’est dans l’avenir de la marque Alfa Romeo, jadis une grande marque de voitures, que Fiat croit pour un retour à l’emploi en Italie. Car le groupe l’a déjà annoncé : si la croissance et les ventes sont au rendez-vous, la marque rappellera tous ses ouvriers actuellement frappés par la diminution des effectifs liés à la crise.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook