Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Just Eat veut supprimer 350 postes de livreurs en France





Le 22 Juillet 2022, par François Lapierre

Coup dur pour Just Eat et pour des centaines de livreurs en France. L'entreprise de livraison de repas à domicile a annoncé la suppression de nombreux CDI en raison d'une « dynamique difficile ».


Activité en baisse

Au début de l'année dernière, Just Eat Takeaway annonçait l'embauche de 4.500 coursiers en contrat à durée indéterminée. L'activité était alors florissante, alors que la pandémie obligeait des millions de Français à commander des repas pour être livrés à domicile. Mais depuis, la sortie de la crise sanitaire a bouleversé ces projets et le groupe anglo-néerlandais ne peut que constater une « dynamique difficile du marché ».

Just Eat a révisé à la hausse la réorganisation déjà annoncée au mois d'avril : ce sont finalement 350 livreurs en CDI qui perdront leur emploi dans 26 villes, et 40 postes dans les fonctions de support. À l'origine, l'entreprise avait l'intention de se séparer de 269 livreurs dans 20 villes. Le service de Just Eat est disponible dans 2.600 communes, mais dans la vaste majorité des cas ce sont les restaurants qui gèrent les livraisons. Sauf dans 27 villes, où les livraisons sont assurées par des livreurs en CDI.

Seul Paris reste assurée par des salariés permanents

De fait, Just Eat a l'intention de fermer dans 26 des 27 villes où la société exerce son activité avec ses propres livreurs. Seul Paris restera couverte avec des livreurs qui sont des salariés permanents. Pour les autres villes, Just Eat recherche d'autres solutions. Pour expliquer ce retournement, l'entreprise met aussi en avant son modèle de croissance « durable et rentable » face à une concurrence qui use et abuse des auto-entrepreneurs.

Malgré tout, avec cette baisse de la voilure, Just Eat va revenir aux pratiques classiques de ce secteur. Le groupe indique que ce plan n'est qu'une « intention » à l'heure actuelle et tout dépendra des discussions avec les comités d'entreprise et les syndicats. La CGT a déjà confirmé son hostilité.



Tags : just eat

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook