Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Keolis remporte un gros contrat au Pays de Galles





Le 5 Juin 2018, par Olivier Sancerre

La concurrence, y compris dans le domaine du ferroviaire, cela a parfois du bon. Ainsi, Keolis — filiale de la SNCF — a remporté un marché très important au Pays de Galles. Avec à la clé un chiffre d'affaires de 6 milliards d'euros.


Durant les quinze prochaines années, le groupe public Keolis (la SNCF en détient 70% du capital) va exploiter les trains régionaux au Pays de Galles. Pour l'occasion, l'entreprise a noué un partenariat avec Amey, une société spécialisée dans les infrastructures. Keolis sera majoritaire dans cette coentreprise. Sur la durée du contrat, cela représente un chiffre d'affaires cumulé de 6 milliards d'euros. Cet appel d'offres va permettre au groupe français de poursuivre sa croissance, en particulier au Royaume-Uni qui pèse 20% de son activité.

Keolis et son partenaire Amey l'ont emporté devant le grand rival MTR, qui exploitera le futur réseau express régional de Londres. Une victoire particulièrement importante donc. La coentreprise franco-galloise va néanmoins faire face à un défi. Ces dernières années, le trafic a doublé sur le réseau du Pays de Galles avec 32 millions d'usagers l'an dernier. Le précédent exploitant, Arriva, n'a pas su monter en charge suffisamment vite pour aborder cette fréquentation en forte progression. En conséquence, il va falloir à KeolisAmey améliorer la ponctualité des trains et renforcer le réseau (1 600 km à entretenir).

Le nouvel exploitant va bénéficier d'un sérieux coup de pouce des autorités galloises, avec un crédit de 2 milliards d'euros qui servira à la réfection des gares et à l'acquisition de nouveaux trains. Keolis et Amey ont promis que la situation allait s'arranger... mais pas avant 2023. Les voyageurs vont devoir continuer à prendre leur mal en patience, et compter sur le travail des gestionnaires de leurs lignes de train pour améliorer la situation.



Tags : keolis

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook