Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'Arcep tape sur les doigts de SFR pour sa couverture 4G





Le 9 Juillet 2014, par

La couverture 4G de SFR est loin d’être aussi bonne que l’opérateur le prétend. L’Arcep, le gendarme des télécoms, a épinglé l’entreprise au carré rouge pour ses publicités, qui ne correspondent pas à la réalité. Pan sur le bec !


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Le gendarme des télécoms a réalisé un test surprise de la couverture 4G des opérateurs qui bataillent dans le paysage français, en la comparant avec les chiffres mirobolants de ces derniers vantés sur leurs sites internet. Surprise : seul SFR a été pris la main dans le pot de confiture. Contrairement à Orange, Bouygues Telecom et SFR, l’opérateur au carré rouge a pris ses rêves pour la réalité.
 
De fait, l’Arcep (qui a récupéré récemment ses pouvoirs de sanction) a obligé SFR à revoir la carte de sa couverture 4G, ce que l’entreprise a réalisé en toute discrétion durant le week-end du 5 juillet dernier. Le réseau d’antennes de SFR permettant un accès au très haut débit mobile est bien moins important que ceux d’Orange et de Bouygues : 1 774 antennes seulement, contre plus de 6 000 pour ses concurrents. Free est bon dernier avec un déploiement de la 4G encore faible.
 
Les données de l’ANFR, l’Agence des fréquences, annonce que la meilleure couverture de la population revient à Bouygues Telecom qui s’investit effectivement beaucoup dans ce domaine. L’opérateur affiche ainsi une couverture de 70% de la population en France, contre 69% pour Orange — un pourcentage que l’opérateur historique a eu à coeur d’augmenter ces derniers mois. SFR se contente de son côté de 40% seulement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook