Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'Autorité bancaire européenne va s'installer à Paris





Le 20 Novembre 2017, par

C'est une bonne nouvelle pour Paris qui cherche à s'établir comme une place financière forte. Les 27 États membres de l'Union européenne ont décidé d'établir l'Autorité bancaire européenne (ABE) dans la capitale française.


En raison du Brexit, cette Autorité — forte de 170 employés — se devait de déménager de Londres. Il revenait aux États membres de décider du point de chute : après tours de vote qui n'ont pas permis de désigner le vainqueur, Paris l'emporte finalement au tirage au sort, non sans avoir auparavant éliminé Francfort. La capitale tricolore ne partait pourtant pas favorite dans cette course à l'attribution de l'ABE.

Dublin, avec sa proximité avec la City et son environnement anglophone, et Francfort, siège de la Banque centrale européenne, avait les faveurs des pronostics. Mais Paris et les autorités françaises ont su faire valoir les atouts de leur candidature : la position centrale de Paris, et son accessibilité depuis et vers les autres métropoles européennes. Des atouts qui ont fini par peser dans la balance. Ce vote en faveur de Paris contrebalance l'attribution de l'Agence européenne du médicament, qui part de Londres vers Amsterdam alors que Lille était sur les rangs.

Emmanuel Macron s'est félicité de la venue de l'ABE à Paris, ce qui souligne la « reconnaissance de l'attractivité et de l'engagement européen de la France ». Le président de la République se dit également « heureux et fier » du pays. L'ABE a été créée en 2011 alors que l'Union européenne se débattait dans la crise financière. L'autorité mène les tests de résistance des banques européennes et elle met au point des textes communs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook