Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'Élysée a coûté moins cher en 2013





Le 2 Juin 2014, par

Les économies, c'est maintenant. Au Palais de l'Élysée, tout du moins ! Le projet de loi de règlement du budget 2013 montre que la demeure du président de la République a coûté un peu moins cher l'an dernier qu'en 2012. En ces temps de disette budgétaire, il est bon de montrer l'exemple.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
De fait, les dépenses du palais de l'Élysée se sont montées à 101,1 millions d'euros en 2013, ce qui représente une baisse de 2,5% par rapport à 2012. En 2012 déjà, ces dépenses avaient fortement baissé de 11%. En tout et pour tout, la présidence Hollande aura fait économiser au budget de l'État 13,7 millions d'euros.
 
Certes, ce n'est pas avec ça que la France atteindra plus rapidement les 3% de déficit réclamés par Bruxelles, mais l'exemple vient d'en haut. L'Élysée a réalisé ces deux dernières années des économies en matière de personnel : les effectifs ont diminué de 22 personnes en 2013, soit un total de 836 salariés rattachés au « Château ». 64% des dépenses de l'Élysée sont rattachés au personnel.
 
Les voyages diplomatiques du président et de sa suite ont eux coûté 14,4 millions d'euros en 2012, contre 14,75 millions en 2013. Étant donné les nombreuses crises internationales que traversent le monde, on peut saluer l'effort d'économies…
 
Plus anecdotique, le poste « fleurs « a baissé de 18%, les denrées sur les plateaux repas ne coûtent plus que 3,77 euros (soit 140 000 euros d'économies sur tout ce qui est aliments et boissons). Même les petits cadeaux diplomatiques ont connu une baisse : ils n'ont représenté que 126 000 euros en 2013 contre 187 000 en 2012 ! 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook