Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’OCDE demande à la France d’amplifier les réformes





Le 9 Avril 2019, par François Lapierre

L’OCDE appelle la France à poursuivre sur la voie des réformes, et même à amplifier le mouvement. Ce discours sera-t-il entendu par le gouvernement ?


L’organisme international basé à Paris a publié son rapport sur la France. L’OCDE demande à Emmanuel Macron de ne pas ralentir le rythme des réformes, tout en n’oubliant pas de prendre en compte les demandes de justice sociale. Le mouvement des « gilets jaunes » a montré à quel point cette exigence était importante. Le travail qui reste à accomplir par l’exécutif est de taille : l’organisation pointe en effet un taux d’emploi qui reste faible et des finances publiques qui ne se sont pas redressées. Des semelles de plomb qui sont collées aux pieds du pays et qui l’empêchent d’améliorer sa situation économique, selon l’OCDE.

L’organisme salue la mise en place des réformes globales du marché du travail, ainsi que l’abaissement des prélèvements sur les entreprises et sur le travail entrepris par le gouvernement ces derniers mois. Le plan d’investissement public est qualifié de « bienvenu » car il est porteur de gains de productivité, ce qui devrait aider à l’amélioration de la croissance à moyen terme. « Des mesures environnementales ont aussi été prises, même si les objectifs ont été fixés à des horizons relativement lointains », relève aussi l’OCDE.

Malgré tout, les pistes d’amélioration demeurent nombreuses. Ainsi, l’OCDE demande à la France de s’engager sur la voie du désendettement, de faire le ménage dans ses niches fiscales, de relever l’âge de la retraite, ou encore de renforcer sa politique de transition énergétique… Une feuille de route bien chargée qui, dans le contexte actuel, va être difficile à mettre en œuvre. L’OCDE prévoit une croissance de 1,3% pour cette année et 2020, c’est moins que les estimations du gouvernement (1,4%).



Tags : ocde

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook