Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'absentéisme en forte hausse en 2020





Le 20 Août 2021, par François Lapierre

À année exceptionnelle, comportements exceptionnels. L'absentéisme en entreprise a bondi en 2020 en raison de la crise sanitaire. Certains salariés n'ont pas eu d'autre choix que de poser des arrêts de travail pour faire face à des situations familiales compliquées.


Une augmentation de 20% par rapport à 2019

L'assureur Gras Savoye Willis Towers Watson a publié son nouveau baromètre annuel de l'absentéisme en entreprise, et les résultats reflètent l'année singulière que nous avons subie, selon la reprise de BFM TV. On observe ainsi une hausse de 20% de l'absentéisme des salariés l'an dernier, avec un taux qui se situe à 5,04%, contre 4,18% en 2019. De nombreux salariés ont dû poser des arrêts de travail pour garder leurs enfants à la maison ou pour s'occuper de personnes vulnérables.

Dans le détail, les salariés ont posé en majorité des arrêts maladie qui représentent 83% du total l'an dernier, et pour 17% ils ont fait constater des accidents du travail. Autre illustration de cette situation : si le nombre de salariés ayant posé un arrêt de travail en 2019 avait été de 28% (25% en 2016), le taux a explosé l'an dernier à 30%. L'observatoire relève que la durée moyenne annuelle est restée stable : elle est de 54 jours. 

Le secteur de la santé premier touché

C'est dans le secteur de la santé que l'absentéisme est le plus élevé : le taux approche des 10% alors qu'il était de 7,59% en 2019. Le transport et la logistique suit avec quasiment 8% l'an dernier, contre 6% l'année précédente. Ce sont surtout les non cadres qui ont fait preuve d'absentéisme en 2020 : 7,05% (contre 5,7% en 2019), alors que chez les cadres le taux est resté relativement stable à 2,42% (2,17% en 2019).

Selon Gras Savoye Willis Towers Watson, la situation ne devrait pas franchement s'améliorer en 2021. La crise sanitaire est toujours présente, et les confinements auront « très probablement des répercussions sur le long terme ». Pour les entreprises, l'absentéisme coûte très cher, aussi bien en salaire qu'en productivité.



Tags : absentéisme

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook