Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'économie Italienne est entrée en récession fin 2018





Le 4 Février 2019, par Anne Poirier

L’Italie, touchée par le ralentissement de l’économie européenne et les tensions commerciales au niveau mondial, est entrée en récession fin 2018.


L'Italie, le mauvais élève de la communauté européenne ?

Le climat économique est morose en Italie ... Son entrée en récession économique risque de compliquer la tâche du gouvernement d'union de Giuseppe Conte. Il faut dire que son bras de fer avec la Commission européenne et son budget expansionniste ont aussi énormément affolé les marchés. La baisse survenue au troisième trimestre intervenait après 14 trimestres consécutifs de (petite) hausse. Sur l’ensemble de 2018, la croissance atteint 0,8%. De plus la péninsule, dont le produit intérieur brut (PIB) a reculé de 0,2% au 4e trimestre 2018, est le seul pays de la zone euro dans cette situation. L’Allemagne, de son côté, y a échappé de justesse.

L’Italie a déjà connu une dure récession en 2012 et 2013. Et depuis 2014, le pays n’avait retrouvé qu’une croissance exsangue.Dans une communiqué le Ministre des Finances, Giovanni Tria, a affirmé que la "réponse du gouvernement ne peut qu’être d’accélérer le programme d’investissements publics et les autres mesures contenues dans le budget 2019". Le Premier ministre, Giuseppe Conte a quant à lui écarté toute idée de loi budgétaire rectificative, affirmant que la mise en œuvre du budget, qui prévoit des mesures de soutien à la consommation et aux investissements, relancerait la croissance.

 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook