Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'emploi salarié toujours en grande forme en France





Le 8 Juin 2023, par François Lapierre

Selon les chiffres définitifs publiés par l'Insee, l'emploi salarié privé en France a connu une augmentation de 0,4% au premier trimestre de l'année avec la création nette de 86 800 emplois. Cela marque le neuvième trimestre consécutif de croissance de l'emploi, même si des divergences sectorielles subsistent.


Neuvième trimestre consécutif de hausse

Au premier trimestre de cette année, l'emploi salarié privé en France a augmenté de 0,4%, soit 86.800 créations nettes d'emplois, d'après les chiffres définitifs révélés par l'Insee. Cette estimation est deux fois supérieure à celle provisoire, annoncée le 5 mai. Il s'agit là du neuvième trimestre consécutif de hausse, dépassant le niveau d'emploi d'avant la crise sanitaire fin 2019 de 6,1% (équivalant à 1,2 million d'emplois).

Cependant, les résultats varient significativement en fonction des secteurs. Le travail intérimaire a connu une baisse importante au cours de ce trimestre, avec une diminution de 2,2%, soit 18.100 emplois en moins. Cette baisse efface entièrement l'augmentation observée lors des deux trimestres précédents. Cela dit, l'emploi intérimaire reste supérieur de 2,3% à son niveau d'avant la crise, malgré un recul de 2,2% par rapport au premier trimestre 2022.

Le tertiaire marchand tire l'emploi salarié privé vers le haut

Dans le secteur industriel, l'emploi (hors intérim) a poursuivi son augmentation, avec une progression de 0,3% (soit 8.200 emplois) après une augmentation de 0,2% au trimestre précédent. Par rapport à l'année dernière, l'emploi industriel est supérieur de 1,2% et de 1,8% par rapport à son niveau de fin 2019. Le secteur de la construction a cependant connu un léger recul, avec une baisse de l'emploi de 0,1% (-1.500 emplois). C'est le premier trimestre de baisse dans ce secteur depuis le dernier trimestre de 2016. Toutefois, l'emploi dans la construction reste supérieur de 0,4% par rapport au premier trimestre 2022 et de 7,8% par rapport à fin 2019.

Dans le tertiaire marchand, l'emploi a connu une accélération notable, avec une augmentation de 0,7% après une hausse de 0,2%, soit 88.300 emplois après 22.700 au trimestre précédent. L'emploi dans ce secteur est supérieur de 2,3% (soit 290.500 emplois) par rapport à l'année précédente, et de 7,5% (soit 886.400 emplois) par rapport à avant la crise. De son côté, l'emploi dans le tertiaire non marchand a également progressé : +0,2% (soit +15.200 emplois) après +0,1% au quatrième trimestre 2022.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook