Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'enseigne Go Sport cédée un euro symbolique





Le 11 Mars 2021, par La rédaction

Go Sport, l'enseigne spécialisée dans les articles sportifs, va être cédée un euro symbolique par le groupe Rallye, la maison-mère du distributeur Casino, lourdement endetté.


Go Sport : le groupe Rallye se désendette

Le groupe Rallye a annoncé des négociations exclusives avec Financière Immobilière Bordelaise (FIB) pour la cession de Go Sport. Le fonds d'investissement, qui a déjà racheté Camaïeu, espère pouvoir décrocher l'enseigne sportive pour un euro symbolique. La finalisation de l'opération pourrait intervenir dès la fin du premier semestre 2021. Auparavant, les autorités de la concurrence devront donner leur feu vert, tout comme les instances représentatives du personnel de Go Sport, qui seront consultées. Les banques aussi ont leur mot à dire dans cette transaction : un accord concernant le maintien et la modification de leurs encours actuels devra être donné.

Go Sport compte 85 magasins en propre, ainsi que 272 franchisés. Si l'opération ne coûtera qu'un euro symbolique à Financière Immobilière Bordelaise, cette dernière récupèrera le passif de l'enseigne : c'est tout l'objet de l'opération pour le groupe Rallye qui cherche à se départir des actifs qui plombent sa dette. L'entreprise emmenée par Jean-Charles Naouri, le patron de Casino, s'est lancée dans un plan de sauvegarde qui prévoit un étalement du passif de la société.

FIB à l'attaque

Ce passif, qui dépasse les 3 milliards d'euros, devra être épongé entre 2023 et 2030. Un premier échange d'importance est attendu dès 2023. Pour Financière Immobilière Bordelaise, c'est une bonne opération. Le fonds, géré par l'homme d'affaires Michel Ohayon, a repris l'été dernier l'enseigne Camaïeu, soit 511 magasins, pour une bouchée de pain comme l'avait regretté à l'époque le tribunal de commerce de Lille.

Depuis 2018, FIB est également à la tête de 22 franchises Galeries Lafayette présentes dans les régions. Le groupe détient aussi des actifs dans les secteurs du vin et de l'hôtellerie de luxe. Go Sport est donc une nouvelle activité pour le fonds, qui a du potentiel mais qui doit aussi faire face à une concurrence accrue entre son rival Decathlon et les sites de commerce en ligne.



Tags : Go Sport

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook