Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'entrepreneuriat, c'est l'audace





Le 23 Juillet 2014, par

Editorial de La Revue des Affaires, n°2014-2


Journal de l'Economie / Fotolia
Journal de l'Economie / Fotolia
Entreprendre, du point de vue strictement étymologique, signifie prendre entre ses mains. En d’autres termes : actionner, initier, mettre en œuvre. Bref, cela signifie agir.
 
« Entrepreneur », ce n’est pas un statut, ou une fonction. « Entrepreneur », c’est une qualité. Celle, intrinsèque, du bâtisseur qui n’entrevoit les conditions de son épanouissement qu’à travers la hauteur des cathédrales qu’il érige.
 
Car, à l’inverse, c’est dans le statu quo que la braise entrepreneuriale s’éteint à petit feu. Au risque de périr ainsi par l’immobilisme, de nombreux entrepreneurs préfèrent oser le risque d’exploser en plein vol.
 
De la même manière, l’entrepreneur étouffe dans les carcans, quels qu’ils soient. Pour être entrepreneur, il faut oser être libre. Et contrairement aux idées reçues, ce n’est pas donné à tout le monde : la liberté a forcément un prix.
 
Pour le reste, un entrepreneur dans l’âme peut parfaitement trouver les conditions de son épanouissement dans le salariat, dès lors que l’organisation dans laquelle il évolue lui confère ce qu’il ose réclamer d’autonomie, de responsabilités et d’espace pour l’expression de sa créativité.
 
Entreprendre c’est donner un peu de soi à la collectivité en sublimant sa fonction et son utilité sociales. C’est vouloir rester maître du sens que l’on attribue à son engagement dans le travail, dans une œuvre ou dans un combat. A y regarder de plus près, la vie elle-même est une entreprise qui nous force à oser avancer.
 
En fait, un embryon d’entrepreneur sommeille en chacun de nous. Entreprendre, c’est se donner les moyens d’exister en rêvant, en créant; c’est un état d’esprit que seule l’audace permet d’animer. Une bonne dose de détermination et quelques alliés bienveillants se chargeront du reste. Car entreprendre et réussir sont deux choses différentes. Et dans le tumulte de notre monde, on ne réussit jamais seul.
 





1.Posté par David Ferreira le 30/07/2014 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel bel article, à la fois simple et bourré de vérité.

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Direction générale | Politiques économiques | Industries et techniques



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook