Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’euro a permis une hausse de 20% du pouvoir d’achat des Français





Le 2 Avril 2019, par La Rédaction

Allant à rebours des idées reçues, le gouverneur de la Banque de France estime que l’euro a dopé le pouvoir d’achat des Français.


François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, tresse des louanges à la monnaie unique européenne, dont on fête cette année le 20e anniversaire de sa forme scripturale (l’euro a été mis en circulation le 31 décembre 2001). L’euro a permis de maintenir une inflation annuelle moyenne de 1,7% en Europe, ce qui est trois fois moins élevé que dans les vingt précédentes années. Par ailleurs, la monnaie unique a assuré la stabilité des changes.

 

« L’euro a délivré ses deux promesses fondamentales », assure le gouverneur de l’institution monétaire dans sa lettre annuelle au président de la République. La devise constitue pour lui une source de « fierté », c’est devenu une « monnaie de confiance », soutient François Villeroy de Galhau. La Banque de France explique également que le pouvoir d’achat des Français a augmenté de 20% entre 1999 et 2018 (de 12% dans la zone euro). C’est la stabilité offerte par la monnaie unique qui a contribué à cette augmentation du pouvoir d’achat, selon l’institution.

 

La Banque de France indique également que malgré ces succès, l’euro n’appelle « aucune complaisance ». La devise mérite mieux que « l’attentisme » pour optimiser un potentiel bénéfique à l’ensemble des Européens. Un appel clair pour poursuivre le travail de renforcement du système bancaire européen pour parer à une éventuelle crise.




Tags : euro

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook