Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'euro fort n'a pas d'impact sur les exportations européennes





Le 15 Avril 2014, par

Qui a dit que l’euro fort freinait les exportations ? La zone euro a enregistré un excédent commercial de 13,6 milliards d’euros pour le seul mois de février… un chiffre qui se compare aux 9,8 milliards d’euros de l’an dernier durant le même mois.


Dans l’ensemble de l’Europe (soit les 28 États membres), l’excédent commercial n’est que de 4,4 milliards d’euros, ce qui se compare néanmoins favorablement avec le mois de février 2013 (3,2 milliards). Ce chiffre souligne d’autant plus la performance des 18 pays ayant adopté la monnaie unique ! Et la bonne nouvelle est à chercher du côté de la balance commerciale dans le secteur de l’énergie : structurellement déficitaire (la zone euro ne produisant pratiquement pas l’énergie dont elle a besoin), le déficit commercial a baissé à 32,5 milliards d’euros, soit 2,4 milliards de moins qu’en février 2013.

 

L’Allemagne et son secteur de l’exportation, en particulier de machines outils et de véhicules, participe bien évidemment de l’amélioration de la balance commerciale, avec une hausse de 0,6 million à 14,9 milliards d’euros. Globalement, l’Allemagne affiche un excédent commercial de 15,3 milliards. La France accuse elle un déficit de 8,2 milliards : on comprend mieux le forcing du gouvernement pour abaisser l’euro face au dollar.

 

Les marchés émergents confirment leur état de santé plus difficiles qu’auparavant, les exportations de la zone euro ayant baissé de 10% vers le Brésil et la Russie (et cela ne devrait pas s’améliorer avec ce dernier pays suite aux événements en Ukraine). L’Asie, en particulier le Japon (8%) et la Chine (12%) fait en revanche partie des bons élèves.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook