Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'harmonisation fiscale en Europe n'est pas pour demain





Le 10 Novembre 2014, par

Un « vent nouveau » souffle t-il réellement sur l'Europe pour harmoniser les pratiques fiscales, comme l'espère Pierre Moscovici le nouveau Commissaire à l'Économie ? Le scandale LuxLeaks, qui a mis au jour les techniques d'« optimisation » fiscale du Luxembourg, a certes scandalisé les opinions publiques.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Mais les dirigeants continuent de faire profil bas. Lors d'une réunion de deux jours des ministres des Finances de l'Union européenne, aucune décision concernant l'harmonisation fiscale entre les différents membres n'a été prise. Et pour une excellente raison : chaque pays de l'UE a ses propres recettes pour conserver et attirer les multinationales riches en dollars, et qui ne souhaitent pour rien au monde qu'on les lui taxe plus que de raison.

Les tax ruling sont nombreuses : au Luxembourg donc, mais aussi en Irlande (le fameux double Irish), aux Pays-Bas (le « sandwich néerlandais »), la Grande-Bretagne et ses îles Vierges défiscalisées, même la France y va de ses petits arrangements fiscaux avec les entreprises, via ses fameuses niches. On comprend mieux à cet égard que personne ne souhaite réellement aller de l'avant dans ce dossier ultra-sensible, malgré les opinions publiques.

L'Union risque de bouger d'autant moins que le patron de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, n'est autre que celui qui a supervisé ces pratiques au Luxembourg : il a été ministre des Finances puis Premier ministre du Grand Duché durant 18 ans. C'est pourtant lui et Pierre Moscovici qui sont en pointe pour forcer les États à revoir leur politique fiscale…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook