Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'investissement français dans la recherche est insuffisant





Le 14 Juin 2016, par Aurélien Delacroix

La France investit-elle suffisamment dans son intelligence ? Non; répond le Conseil économique et social (CESE), qui a rendu son rapport annuel sur l'état de la France. Et il n'est pas particulièrement brillant pour l'Hexagone.


C'est notamment le cas pour les investissements d'avenir. Le CESE a calculé que l'effort de recherche du pays avait été de 2,3% du PIB, loin donc des 3%, l'objectif de la stratégie de Lisbonne. En 2000, les États membres de l'Union européenne décidaient d'investir lourdement afin de transformer la zone en "économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde".

Cet objectif devait être atteint en 2010. Mais depuis, la crise a frappé et les États ont dû faire des compromis. D'ailleurs, la moyenne européenne dans l'investissement se situe à 1,9% du PIB seulement... La France n'a même pas à rougir de contre-performance.

Néanmoins, le pays n'est pas à la hauteur de l'enjeu, gronde le CESE. "L'intensification de l'effort de recherche, publique comme privé, doit être une priorité au regard des défis considérables à relever" a déclaré le rapporteur du projet, Benedict Donnelly. 



Tags : recherche

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook