Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'investissement français dans la recherche est insuffisant





Le 14 Juin 2016, par

La France investit-elle suffisamment dans son intelligence ? Non; répond le Conseil économique et social (CESE), qui a rendu son rapport annuel sur l'état de la France. Et il n'est pas particulièrement brillant pour l'Hexagone.


C'est notamment le cas pour les investissements d'avenir. Le CESE a calculé que l'effort de recherche du pays avait été de 2,3% du PIB, loin donc des 3%, l'objectif de la stratégie de Lisbonne. En 2000, les États membres de l'Union européenne décidaient d'investir lourdement afin de transformer la zone en "économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde".

Cet objectif devait être atteint en 2010. Mais depuis, la crise a frappé et les États ont dû faire des compromis. D'ailleurs, la moyenne européenne dans l'investissement se situe à 1,9% du PIB seulement... La France n'a même pas à rougir de contre-performance.

Néanmoins, le pays n'est pas à la hauteur de l'enjeu, gronde le CESE. "L'intensification de l'effort de recherche, publique comme privé, doit être une priorité au regard des défis considérables à relever" a déclaré le rapporteur du projet, Benedict Donnelly. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : recherche

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"









Rss
Twitter
Facebook