Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'optimisme retrouvé des compagnies aériennes





Le 22 Juin 2022, par François Lapierre

Après avoir subi l'énorme déflagration de la crise sanitaire, les compagnies aériennes se montrent de nouveau optimistes. Le secteur du transport aérien devrait ainsi retrouver la rentabilité l'année prochaine.


Toujours des pertes en 2022

Après des pertes monumentales en 2020 (plus de 137 milliards de dollars !) et en 2021 (42 milliards), le secteur du transport aérien devrait se contenter, si on peut dire, d'une perte de 9,7 milliards en 2022, selon les prévisions de l'Association internationale du transport aérien (Iata). Certes, c'est encore beaucoup d'argent, mais il y a tout lieu de retrouver le sourire : « La rentabilité au niveau du secteur en 2023 paraît à portée de main ».

Un signe qui ne trompe pas, les compagnies aériennes en Amérique du Nord devraient dégager des profits à hauteur de 8,8 milliards de dollars dès 2022. L'organisation explique cette bonne fortune par la forte demande latente, la levée des restrictions de mouvement sur la plupart des marchés, le chômage faible et les économies des particuliers.

Les passagers de retour

Cette situation favorable va permettre d'atteindre un nombre de passagers équivalent à 83% du niveau d'avant la pandémie en 2022, souligne l'Iata. L'organisation prévoit toujours de retrouver la fréquentation d'avant la crise en 2024 : celle-ci avait plongé de 60% en 2020, et l'année suivante elle n'avait remonté qu'à 50%.

Cette année, les compagnies aériennes devraient atteindre 93,3% de leur chiffre d'affaires de 2019 : cela représente 782 milliards de dollars, soit une hausse significative de 54% sur un an. Plus de la moitié de ces revenus proviendra des recettes passagers (498 milliards), contre 191 milliards pour le fret, un niveau double par rapport à 2019 (mais en recul par rapport à 2021 où le fret avait atteint 204 milliards).




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook