Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'usine Tupperware de Joué-lès-Tours va fermer ses portes





Le 19 Octobre 2017, par

La ville de Joué-lès-Tours, en Indre-et-Loire, est sous le choc. L'usine Tupperware va en effet fermer purement et simplement ses portes au mois de mars 2018, suite à une décision de la direction. L'usine est en activité depuis 1973.


Dans un communiqué, la direction explique que l'outil de production est en surcapacité, avec un réseau de fabrication européen ayant amélioré sa productivité. Le tout en parallèle avec un ralentissement des activités commerciales en Europe centrale et occidentale. Les boîtes alimentaires en plastique ont moins la cote en France, notamment. « L'entreprise se doit d'optimiser son empreinte industrielle afin de rétablir sa compétitivité et assurer de la croissance », précise l'industriel.

Par conséquent, Tupperware a décidé de sacrifier l'usine de Joué-lès-Tours : 235 emplois seront supprimés d'ici mars 2018. Un porte-parole de l'entreprise a expliqué que sur les 55 machines en production il y a dix ans, seules 8 sont désormais en activité, et elles ne tournent pas à plein régime. « Tupperware souhaite être exemplaire en proposant un reclassement à chacun des salariés et en mettant tout en oeuvre pour trouver un repreneur », précise ce représentant du groupe.

Tupperware possède quatre lignes de production en Europe. La française semble être en sursis désormais ; les trois autres au Portugal, en Grèce et en Belgique ne sont pas a priori touchées par ce plan de redressement. La surcapacité européenne de l'entreprise, pour cette année était de 35%. Si l'usine française devait poursuivre son activité, celle-ci serait alors de 45%. Une réunion d'urgence a été demandée par des parlementaires afin de mobiliser les responsables de l'entreprise et les acteurs de l'économie locale.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tupperware

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook