Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La 4G, ce n’est pas encore pour tout le monde





Le 4 Décembre 2018, par La Rédaction

À l’heure où les « gilets jaunes » battent le pavé pour exiger une meilleure considération, voilà une étude du Crédoc qui pointe la différence de traitement entre le monde rural et les grandes villes en matière d’accès au réseau 4G.


Cette étude, révélée par Europe 1, a été commandée au Crédoc par l’Arcep, l’autorité régulatrice du marché des télécoms en France. Un des enseignements de cette enquête est que 61% des Français accèdent à un réseau 4G. Loin, très loin des chiffres mirobolants de couverture annoncés par les opérateurs : d’après eux, près de 99% de la population est couverte en 4G. Mais il existe de fortes disparités en fonction de son lieu de résidence. Ainsi, à Paris et dans la région parisienne, 74% des habitants ont accès à un réseau mobile 4G.

Mais dans les communes de moins de 2 000 habitants, ce taux de couverture tombe à 51%. Dès qu’on sort des grandes villes en fait, les utilisateurs de téléphones constatent une dégradation des services offerts : difficulté à envoyer et à recevoir des SMS, des appels qui ne passent pas ou mal… Par conséquent, il n’est guère étonnant de constater que les utilisateurs insatisfaits sot deux fois plus nombreux dans les zones rurales que partout ailleurs en France.

La connexion à un réseau mobile rapide permet de se faciliter la vie et d’aller plus vite. L’étude montre ainsi que les démarches administratives sont réalisées depuis internet par 65% des Français ; les utilisateurs sont aussi très nombreux à se servir d’internet pour leurs achats (61%). Mieux encore, ils sont une majorité à se dire prêts à utiliser internet pour contrôleur leur santé. Encore faut-il avoir un accès effectif et fiable à internet, ce qui est loin d’être le cas partout.



Tags : 4G

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook