Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Bourse de Paris frôle les 6 000 points





Le 16 Décembre 2019, par Olivier Sancerre

Cela faisait 12 ans que les investisseurs n'avaient pas vu ça : la Bourse de Paris a atteint les 6 000 points ce lundi 16 décembre, avant de finalement baisser sous ce seuil. Cela reste une bonne nouvelle pour la place financière française.


Un niveau pas vu depuis 2007

La Bourse de Paris a fini ce premier jour de la semaine en hausse de 1,23%, à 5 991,66 points. Tout près du seuil des 6 000 points donc : il faut remonter à 2007 pour retrouver un niveau similaire. C'était avant la crise financière qui a frappé les États-Unis puis le monde en 2008, puis la crise financière en Europe de 2011. Depuis le début de l'année, la place financière parisienne a gagné 27%. Et la Bourse de Paris n'est plus si loin du record des 7 000 points enregistré en septembre 2000… juste avant l'explosion de la bulle internet. Espérons qu'une nouvelle crise n'interviendra pas quand la place aura franchi les 6 000 points.

Si les investisseurs se montrent aussi optimistes en cette fin d'année, c'est que les gros nuages noirs sur l'économie mondiale ont été dissipés, ou sont en passe de l'être. Du côté de la guerre commerciale que se livrent les États-Unis et la Chine, un accord commercial sur la « phase 1 » a finalement été trouvé et il sera signé par Washington et Pékin. Et puis les incertitudes qui pesaient sur le Brexit devraient commencer à s'effacer grâce à l'élection du gouvernement majoritaire de Boris Johnson.

Les incertitudes économiques se lèvent

La place de Paris, tout comme les autres Bourses d'ailleurs, ont subi une fin d'année 2018 difficile avec des tensions à l'époque de plus en plus forte entre les deux principales économies de la planète. Le Brexit était lui embourbé dans les dissensions politiques à l'œuvre à Londres. Les politiques très accommodantes des Banques centrales qui ont réduit leurs taux et acheté des actifs à tour de bras ont permis d'éviter une crise.

Les résultats des entreprises ont également permis aux investisseurs de reprendre pied. Malgré des échanges commerciaux en recul, les grands groupes ont su tirer leur épingle du jeu, notamment dans le numérique. L'introduction de la Française des Jeux à la Bourse a aussi pu redonner confiance aux actionnaires.



Tags : Bourse

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook