Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La CSG perçue en trop sur les retraites de moins de 2 000 euros sera remboursée le 9 mai





Le 23 Avril 2019, par La Rédaction

C’est le 9 mai que les retraités aux revenus de moins de 2 000 euros par mois toucheront le remboursement de la CGS perçue en trop en 2019.


Le 10 décembre dernier, Emmanuel Macron annonçait l’annulation en 2019 de la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) pour les retraités touchant moins de 2 000 euros par mois. La CSG avait augmenté de 1,7 point au 1er janvier 2018, et si les salariés avaient été compensés par une baisse plus importante des cotisations sociales, les retraités n’avaient eu droit à rien. Cette mesure, prise pour répondre à une des revendications des « gilets jaunes », devait donc être mise en œuvre dès le 1er janvier de cette année. Mais des difficultés techniques en ont repoussé l’application, ce qui pousse l’administration à organiser un remboursement des sommes trop perçues.

Le cabinet du ministère de la Santé a confirmé au Figaro que le remboursement aura lieu le 9 mai, et que 3,5 millions de foyers sont concernés par ces quatre mois durant lesquels ils ont payé de la CSG en trop. Les retraités qui étaient concernés par cette hausse de la contribution (ceux qui touchent entre 1 200 et 2 000 euros par mois) retomberont ensuite sur le taux de 6,6%, de CSG, au lieu du taux majoré de 8,3%. Un taux qui continuera de s’appliquer pour les retraités dont les revenus sont supérieurs à 22 580 euros par an pour une personne seule, et 34 636 euros pour un couple.

Les retraités dont les revenus sont inférieurs à 14 548 euros annuels n’était pas concernés par cette hausse de la CSG (ils conservent leur taux de 3,8%). L’annulation de la hausse de la CSG pour les retraités touchant moins de 2 000 euros va coûter 1,5 milliard d’euros aux finances publiques.



Tags : csg

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook