Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Chine dévalue le yuan





Le 11 Août 2015, par

Pékin a orchestré ce mardi 11 août une dévaluation surprise et « exceptionnelle » du yuan. La devise nationale a baissé de 2% par rapport au dollar, afin de doper les exportations du pays, en berne de 8,3% en juillet.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
La Banque centrale chinoise (PBOC) a ordonné cette dévaluation, tout en affirmant dans le même temps donner plus d’espace au marché afin qu’il détermine la valeur de la monnaie du pays… Un entre-deux difficilement lisible qui rend prudent le Trésor américain.

Les autorités américaines ont accueilli la nouvelle avec une grande prudence. Elles espèrent ainsi que cette dévaluation va permettre une plus grande libéralisation du yuan, préférant insister sur la volonté de la PBOC de laisser une plus grande place au marché. Un porte-parole du Trésor américain a ainsi déclaré : « La Chine a indiqué que ces modifications annoncées mardi sont une nouvelle étape vers un taux de change davantage déterminé par le marché ».

Les États-Unis estiment depuis des années que la devise chinoise est sous-évaluée, et bien évidemment ce n’est pas cette dévaluation qui va pousser le pays à revoir plus favorablement son opinion envers le yuan. Les autorités américaines poussent également la Chine à soutenir et accroître la demande intérieure afin d’augmenter les importations qui mécaniquement, sont devenues plus chères.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : chine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook