Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Chine doit garantir une croissance de 7,2% pour maintenir son emploi





Le 5 Novembre 2013, par

La Chine, deuxième économie mondiale, met un point d'honneur à maintenir le taux de chômage en dessous de 4%. Mais cette volonté entraîne des contraintes de taille, notamment au niveau de la croissance pour tenir tête à l'augmentation de la population et donc l'entrée sur le marché de travail de la nouvelle génération.


cc/flickr/archer10
cc/flickr/archer10

Lundi 5 novembre 2013 les données sont tombées : il faut que la Chine maintienne une croissance de 7,2% de son Produit Intérieur Brut afin de créer les 10 millions d'emplois nécessaires pour garantir ce taux de chômage si bas.


Pour 2013, d'après le premier ministre Li Keqiang, l'objectif est réussi : le pays devrait voir sa croissance s'établir à 7,3%. Mais la Chine reste très dépendante de ses exportations. Si la Chine réussi à maintenir ses exportations, celles-ci pourraient permettre la création de 30 millions d'emplois directs et 100 millions indirects. Cependant, une nouvelle crise économique pourrait lui faire perdre l'avantage acquis par les délocalisations et, de fait, faire chuter sa croissance en dessous des 7,2% nécessaires dans les années à venir.


Le gouvernement tente de palier le problème en équilibrant demande intérieure et demande extérieure mais cette politique de développement de la demande intérieure se heurte à des difficultés liées à l'organisation économique du pays. La croissance chinoise est donc réelle mais reste fragile.


Le Parti communiste au pouvoir, qui craint aussi la montée du mécontentement social ce qui l'a amené à confirmer son emprise et son pouvoir ces derniers temps, devrait entamer diverses réformes de grande envergure afin de maintenir la croissance.


Du 9 au 12 novembre prochains, aura lieu la grande réunion entre les hauts dirigeants du Parti et les discussions qui s'y tiendront et qui feront intervenir près de 200 membres du Comité central du parti communiste devraient annoncer des réformes « sans précédents » selon le numéro quatre du parti.



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook