Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Chine va surpasser les Etats-Unis et devenir la première économie du monde en 2014





Le 30 Avril 2014, par

Tous les spécialistes et les analystes savaient pertinemment que la suprématie économique des Etats-Unis allait, au 21ème siècle, être remise en question par la Chine. Les prévisions tablaient sur un dépassement de l’économie américaine par l’économie chinoise à l’horizon de 2019 voire un peu au-delà. Mais selon la Banque Mondiale, cet événement majeur devrait arriver bien plus tôt que prévu, peut-être même cette année.


cc/flickr/archer10 (Dennis)
cc/flickr/archer10 (Dennis)
Le résultat de la dernière étude de l’International Comparison Program de la Banque Mondiale ne laisse pas vraiment de doutes sur le sujet : la Chine est en passe de devenir la première puissance économique mondiale. Notamment grâce à une croissance inouïe (7,7% pour 2013, 7,4% pour le premier trimestre 2014) et un ralentissement général de la croissance des pays développés, notamment à cause de la crise globale issue de la crise des subprimes en 2008.

Selon la Banque Mondiale, le PIB de la Chine en 2011 était égal à 83% du PIB des Etats-Unis. Sa croissance a été fulgurante : en 2005, soit six années auparavant, le PIB chinois ne pesait que 43% du PIB américain.
De fait, la distance qui sépare les deux super puissances se réduit de jour en jour et, d’ici fin 2014, la Cine devrait prendre la première place du classement.

Cette place, les Etats-Unis l’avaient prise au Royaume-Uni en 1872 et l’ont gardée pendant 142 années, réussissant à ne pas la prendre lors des diverses crises d’envergure qui ont frappé  l’Amérique comme la crise de 1929 ou le choc pétrolier de 1971.

Mais le dépassement des Etats-Unis par la Chine n’est pas le seul changement au classement mondial des Etats les plus puissants. L’Inde également devrait gagner une place, passant ainsi en troisième position, et laissant le Japon en bas du podium.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook