Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Coccinelle de Volkswagen tire sa révérence





Le 14 Septembre 2018, par

C'est la fin d'une époque. Volkswagen a annoncé son intention d'arrêter la production de sa Coccinelle, qui va donc tirer sa révérence après plus de 70 ans passées sur les routes du monde entier.


La Beetle, qui a connu plusieurs incarnations et designs en sept décennies, va encore se décliner en deux derniers modèles baptisés « Final Edition ». La voiture mythique sera construire jusqu'en juillet 2019, puis c'en sera terminé de ce véhicule qui a marqué l'histoire de l'automobile, et au-delà. La naissance de la Coccinelle est toutefois marquée au sceau de la guerre, puisqu'elle a été voulue par Hitler… Sa production de masse débutera toutefois en 1945, où elle deviendra « la voiture du peuple ».

C'est dans les années 60 que la consécration arrive, la Cox faisant fureur au sein d'une jeunesse qui cherchait à se libérer du carcan de la société. La petite voiture dont les phares lui donnent ce sourire si caractéristique est même la vedette de plusieurs films Disney à partir de 1968. La Coccinelle poursuit sa route tout au long des années, mais elle est de plus en plus concurrencée par d'autres véhicules moins gourmands et plus maniables.

En 1997, Volkswagen lui donne un coup de neuf avec la New Beetle, qui connait là aussi un grand succès. « La perte de la Coccinelle après trois générations et sur près de sept décennies devrait provoquer toute une palette d'émotions chez les très nombreux fans dévoués à la Coccinelle », a expliqué le patron de la branche américaine du constructeur. Les deux modèles ultimes, une convertible et un coupé, seront vendus à partir de 23 000 $.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : volkswagen

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook