Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La France emprunte beaucoup d'argent à des taux négatifs





Le 5 Septembre 2019, par La rédaction

La France a la cote auprès des investisseurs internationaux. L'Hexagone a pu emprunter une somme record pour la seule journée de jeudi, dans des conditions extrêmement favorables. Une bonne nouvelle pour les finances publiques…


Ce jeudi 5 septembre, L'Agence France Trésor qui gère les emprunts du ministère de l'Économie pour financer l'État, a pu lever 10,139 milliards d'euros. Un record pour une seule journée : jamais la France n'était parvenue à emprunter autant. Par ailleurs, l'agence a bénéficié de taux d'intérêt extrêmement bas : la maturité à 15 ans des bons du Trésor s'établissait à -0,03%, une première pour cette durée. Et le taux à dix ans était lui aussi en territoire négatif (-0,36%, un plus bas historique). Par ailleurs, l'Hexagone a aussi pu emprunter 3 milliards d'euros à 30 ans, du jamais vu là encore.

Ces taux négatifs signifient que des investisseurs sont prêts à s'endetter pour prêter à la France. L'argent largement disponible, grâce aux politiques monétaires très accommodantes des banques centrales, les poussent en effet à quasiment « donner » leur argent, dans l'espoir d'une rentabilité à très long terme. Le résultat, c'est que la France peut financer ses projets et sa dette à des taux particulièrement attractifs. Ce qui permet au passage de réaliser des économies substantielles… 

En 2019, la France a des besoins de financement à hauteur de 237 milliards d'euros. Les émissions de dette à moyen et long terme sont de 200 milliards, un montant historiquement élevé qui s'explique par des finances publiques toujours plus dégradées, mais aussi par le refinancement de la dette émise durant la crise financière, il y a dix ans. Si ces taux négatifs sont une bonne nouvelle pour les finances publiques, il serait intéressant de les utiliser pour assainir la dette, car qui sait comme les choses peuvent évoluer.



Tags : dette

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook